Compte-rendu du conseil du 16 décembre 2020

Dic, 2020

Le dernier conseil municipal de l’année qui s’est tenu hier a abordé 20 questions qui ont été votées à l’unanimité hormis 2 abstentions à propos de l’approbation du Plan Local de l’Habitat Pays Basque (PLH) qui a fait l’objet de nombreuses interventions. Les différentes tendances politiques ont pu s’exprimer sur le sujet, véritable problématique de territoire. Pour atteindre l’objectif de production fixé pour 2020-2025 qui est de 2656 logements (sur l’agglo), 6 orientations ont été fixées par le Conseil communautaire de l’agglomération Pays Basque parmi lesquelles s’engager pour un territoire à bas carbone, donner la priorité aux besoins locaux ou encore consolider les cœurs de proximité. Malgré les efforts réalisés sur la commune, le Maire Kotte Ecenarro a informé l’assemblée que la Ville était désormais considérée comme “carencée” en termes de logements sociaux.

Parmi les autres points votés, on peut retenir :

La révision de la tarification des accueils de loisirs sans hébergement. Dans la continuité de la délibération votée en novembre dernier relative à la restauration scolaire et au périscolaire, les quotients familiaux ont été mis en adéquation avec les revenus des familles. L’ensemble de ces aides municipales apportera près de 90 000€ de pouvoir d’achat aux familles en 2021.

L’approbation du projet “Tokijan” dans le cadre de l’appel à projet de l’Eurorégion. La Ville investie sur la question de la souveraineté alimentaire entend ainsi promouvoir et développer un écosystème favorable à la production, à la transformation et à la consommation locale sur le territoire de la Bidassoa. Lan Eko sera partie prenante de cette initiative.

La création d’un fonds de solidarité culture dédié aux acteurs culturels locaux du spectacle vivant touchés par la crise COVID-19.

L’approbation de la charte européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale et du plan d’actions pour 2021. Conférences, formations, actions de communication…, autant d’initiatives luttant contre les stéréotypes seront développées.

L’adoption du règlement intérieur du budget participatif dont la mise en place débutera fin janvier. Les habitants seront amenés à proposer des projets d’investissement d’intérêt communal et à voter pour ceux qui répondront à leurs attentes et besoins.

L’adoption du règlement intérieur et de la charte déontologique du CLSPD. L’occasion pour le Maire de revenir sur les cambriolages survenus ces derniers jours sur la commune. “Malgré les efforts de la municipalité déployés en matière d’effectifs de la police municipale et des moyens de vidéo surveillance, la Ville ne peut pas répondre seule aux besoins de la ville et de ses habitants en matière de tranquillité publique. La sécurité publique relève avant tout du pouvoir régalien de l’Etat et de sa police Nationale” a précisé le premier édile.

Ce site utilise ses propres et les cookies tiers pour optimiser votre navigation, selon vos préférences et effectuer des tâches d´analyse. En continuant, considérer que vous acceptez leur utilisation. Politique relative aux cookies